Frais d’hospitalisation

Dans le cadre d’une hospitalisation, certains frais sont remboursés, d’autres pas… comment y voir claire ?

Premièrement, pour obtenir le remboursement des frais engendrés par votre hospitalisation il est important de vérifier si vous êtes en ordre de cotisation auprès de votre mutuelle. Si vous n’êtes pas en ordre, régularisez votre situation au plus vite. Renseignez-vous pour savoir ce que cette dernière couvre ou pas.

Le coût de votre hospitalisation est influencé par 5 facteurs :

  1. Ce que votre mutuelle prend en charge (assurabilité).
  2. La durée du séjour
  3. Le type de chambre que vous avez choisi (individuelle ou double)
  4. Le statut du médecin (conventionné ou non)
  5. Les produits, médicaments, analyses ou examens complémentaires demandés ou prescrits par votre médecin et qui ne sont pas remboursé par la mutuelle. 

La partie des frais qui reste à votre charge sont principalement issus par votre choix de « chambre individuelle » ou par des soins ou des examens particuliers qui ne sont pas remboursés par votre mutuelle.
Voici quelques exemples :

  • Le suppléments « chambre individuelle » est facturé par l’hôpital (40 euro /jour). Il n'est jamais remboursé par la mutuelle. Ce remboursement dépend de la nature de votre contrat d’assurance hospitalisation. Renseignez-vous bien !
  • Les suppléments d’honoraires des médecins. Conventionné ou non, en « chambre individuelle » le médecin peut demander un supplément d’honoraire. A la clinique André Renard ce dernier est plafonné à 150% du barème INAMI.
  • Usage de matériel médical particulier ou de toilettes. Afin de vous dépanner et sur simple demande, ce matériel est disponible à la clinique mais n’est pas remboursé par la mutuelle et/ou l’assurance hospitalisation. La liste vous sera remise lors de votre admission. Vous pouvez également la télécharger dans la rubrique "Votre facturation".
  • Frais particuliers notamment pour les examens très spécifiques, certaines analyses de laboratoire ou des forfaits radio/laboratoire imposés par l’INAMI, etc.

La couverture des frais varie en fonction de la situation de chacun. En cas de problème, vous pouvez également joindre le service social de l’hôpital qui peut vous aider à trouver des solutions.